Travel

Le nouveau développement du tourisme de l’observation des oiseaux, en Colombie


Tagged: ,

MinCommerce, Industrie et Tourisme: “Nous voulons être n ° 1 dans l’observation des oiseaux”.
Dans son discours au VIe Congrès international d’observation des oiseaux «Oiseaux de
haute montagne pour les amoureux des oiseaux», qui s’est tenu à Manizales, la capitale
de Caldas (Colombie), la Ministre a indiqué que pour atteindre cet objectif, de grandes
voies d’observation des oiseaux sont entrain d’être dessinées; des Andes orientales,
occidentales et centrales; de la région de production du café et des plaines orientales.
«C’est pourquoi nous devons travailler ensemble dans la même direction, en développant un tourisme de qualité, responsable et durable qui nous permet de profiter du plein potentiel d’une nature riche et unique comme la nôtre.»

Pour le démarrage des routes d’observation des oiseaux dans la région de production du
café et Arauca, le Ministère a approuvé des projets d’infrastructure touristique pour plus
de 1’400 millions de dollars de travaux, dans la Serranía Alto del Nudo, à Dosquebradas
(Risaralda) – où ils construiront quatre belvédères – et dans la municipalité de Tame
(Arauca) où des sentiers pour l’observation des oiseaux seront construits.

Nous travaillons également à la création de ‘clubs de produits’, composés d’opérateurs
locaux, de fournisseurs de services, de guides, d’offices du tourisme régionaux, de parcs
nationaux, d’universités et d’entités gouvernementales dont l’objectif est de contribuer à
la conservation des espèces d’oiseaux, des écosystèmes, développer le tourisme
ornithologique et le promouvoir.
Le gouvernement investit aussi des ressources importantes dans le tourisme de nature, à
travers plus de 15 projets dans 10 départements: Amazonas, Santander, San Andrés et
Providencia, Meta, Vichada, Chocó, Valle del Cauca, Risaralda, Arauca et Bolívar. À cet
égard, la Ministre a affirmé qu’il existe déjà des clubs dans le paysage culturel du café,
Magdalena, Tolima et Cundinamarca et nous travaillons à consolider les clubs Antioquia et Casanare.
Puisque les exigences de l’observation des oiseaux rendent indispensable la formation de
ceux qui se consacrent à cette activité, le Ministère a publié la Résolution 823 afin que
les ornithologues et les biologistes puissent faire l’homologation de la formation de guide
avec le SENA en seulement six mois. De plus, les guides peuvent suivre des cours en
ligne via la plate-forme «Anglais pour le tourisme» et une formation en face-à-face avec
des formateurs autochtones afin qu’ils maîtrisent l’anglais.

Avec le soutien du Programme de transformation productive du PTP, le Guide des bonnes
pratiques pour l’observation des oiseaux en Colombie a été établi; où les paramètres sont
établis pour mener cette pratique avec la rigueur requise et dans les normes
internationales de qualité et de durabilité que nous souhaitons imposer au tourisme dans le pays.
La Ministre a souligné que grâce à la fin du conflit ce type de touristes peut maintenant
atteindre des zones auparavant impensables, où le tourisme d’ observation des oiseaux
améliorera l’économie des zones dites les plus touchées par le conflit, ZOMAC. “En tant
que ministère, nous avons identifié de grandes opportunités pour stimuler
l’investissement privé dans ces domaines, promouvoir la création de nouvelles
entreprises et la formalisation des petites entreprises, en profitant des avantages fiscaux
qui seront accordés à ceux qui y investissent.” Dans ces régions reculées, des travaux
sont également en cours pour promouvoir la formation et la formalisation des entreprises touristiques et la formation des guides.

L’observation des oiseaux permet de stimuler les sens et une communion avec la nature,
à travers l’observation et l’identification des oiseaux dans leur habitat naturel. La
Colombie est le pays avec la plus grande diversité d’oiseaux dans le monde, il y a 1.921
espèces d’oiseaux – qui représentent 20 pour cent des espèces existantes sur la planète –
dont 79 sont endémiques, c’est-à-dire qu’elles ne se trouvent naturellement que dans le
territoire colombien; 193, presque endémiques et 139, considéré comme menacées ou
menacé d’extinction.
Ainsi, il y a un grand potentiel dans ce pays pour l’observation des oiseaux. La fin du
conflit armé et la promotion de l’écotourisme peuvent aider à positionner la Colombie
comme l’une des destinations les plus importantes pour les observateurs d’oiseaux du
monde entier. Le tourisme d’observation des oiseaux est déjà développé dans quelques
pays; et il y a des milliers d’observateurs d’oiseaux et de nature qui voyagent chaque
année, et disposés à dépenser de l’argent pour leur passion. (information officielle dans le lien suivant) -avistamiento de aves = observation des oiseaux-

http://www.mincit.gov.co/publicaciones/39389/mincomercio_queremos_ser_no1_en_avistamiento_de_aves
https://www.youtube.com/watch?time_continue=61&v=_KKz9wkikBc >Colombia, el pais de las Aves

Auteur: Jean Philip

Advertisements